Le digital bouleverse les organisations et c’est le client qui impose aux organisations plus d’agilité, de souplesse, pour correspondre à ses attentes… Ce n’est, en effet, pas au client de subir les process d’une organisation ni même sa « lourdeur ».

Le digital, séisme organisationnel? jusqu’où s’immisce-t-il?
Analyse des Digital Men !

Les slides